Sur la neige mouillée

Note d’intention

 

Soit un souterrain, un espace mental où l’âme se réfugie.

Lieu protégé du monde extérieur.


Lieu où l’homme et son double métaphysique peuvent entrer en dialogue pour se défendre de la réalité, celle qui meurtrit.

Au creux d’une solitude sublime, méprisante, ironique, voire même mystique.


Lieu hanté de souvenirs obsédants, où l’on pourra ressasser les scènes clés d’une vie, les rejouer à son avantage.


Ce souterrain sera notre plateau, où dialoguent les deux faces d’un même personnage : le dandy amer, blessé, et son double asocial, incontrôlé.


Ses guitares sous la main, ce double convoque le souvenir par la voie de la musique, cet “air de musique affligeant qui ne veut pas se décoller de vous”.


Il appelle les images, projections vidéo à l’image sale, saturée, comme de vieilles VHS démagnétisées à force d’être regardées sans cesse.


Le protagoniste ne peut plus fuir, il doit raconter.


Raconter les vexations, les rancoeurs, les humiliations d’une vie sociale mesquine. Ridiculiser ce qui naguère fut sa vie.

Cracher sa bile. La hurler. En faire un chant rock.


Se moquer de lui même, réfugié volontaire au sein de sa propre puanteur.

C’est ici qu’il cherche la beauté.


C’est ici qu’il cherche Lisa.

Cette prostituée qu’il crut aimer, puis qu’il détruisit.

Il ressasse.


Crée un fantôme, veut croire à la vision, lui parle, la touche.


Halluciné, il tente de danser avec elle. Elle se dérobe.


Ils se battent, se l’arrachent, jusqu’au démembrement.


Le jouet est cassé.

Mieux vaut en rire qu’en pleurer. C’est comme ça.

Antoine TRUCHI


Mise en scène

Antoine TRUCHI


Assistant à la mise en scène

Baptiste MONGIS


Création Lumière

Jeremie QUINTIN


Régisseur son

Pierrick BACHER


Création musicale

Tommy LUMINET

 

Chant

Julien ROMELARD


Jeu

Tommy LUMINET et Julien ROMELARD

 

Production

Compagnie Les enfants du Siècle 

 

Avec le soutien

Ensatt, Théâtre de la Renaissance - Oullins, Théâtre de la Crois-Rousse, l’art-scène La Fabrik - Issoire



Création au Théâtre de l’Elysée -

31 Mai & 1 Juin et du 4 au 7 Juin 2013

19h30

Télécharger le dossier complet iciSur_la_neige_mouillee_files/Dossier%20diffusion%20Sur%20la%20neige%20mouile%CC%81e%CC%81%202.pdf

Adaptation d’après Les carnets du sous-sol de Dostoïevski

« A cette époque, je n’avais que vingt-quatre ans. Ma vie était déjà lugubre, déréglée et solitaire jusqu’à la sauvagerie. Je ne fréquentais personne, j’évitais même de parler et je me renfonçais de plus en plus dans mon trou. Déjà à cette époque, mon âme portait en elle son souterrain. J’étais un lâche et un esclave. Je dis cela sans la moindre gêne. Tout honnête homme de notre temps est et doit être un lâche et un esclave. C’est son état normal. »

Extrait des Carnets du sous-sol, Dostoïevski


“Ces jours-ci, il y a un vieux souvenir qui m’oppresse entre tous. Je m’en suis souvenu en détail il y a quelques jours et il ne me quitte plus depuis, comme un air de musique affligeant qui ne veut plus se décoller de vous. Il faudra bien qu’il se décolle, pourtant.

 

            “Il neige en ce moment, c’est une neige mouillée, jaune, glauque. Hier, c’était pareil – c’était pareil les jours d’avant. C’est cette neige mouillée, je crois, qui m’a rappelé cette anecdote qui refuse maintenant de se décoller de moi. Alors le sort en est jeté ! Que mon récit soit donc sur la neige mouillée. ”

 

Extrait de l’adaptation Sur la neige mouillée

Cliquez pour écoutez des extraits de notre univers sonore

Croquis réalisé par Anne-Elise Redeuil

Croquis réalisé par Anne- Elise Redeuil

Croquis réalisé par Anne- Elise Redeuil

Croquis réalisé par Anne- Elise Redeuil

CREATION


+ Théâtre de l’Elysée

31 Mai & 1er Juin et du 4 au 7 Juin 2013 - 19h30